Aller au menuAller au contenu

Chemin de carême

 
VIVRE AVEC MON ENFANT, LES TEMPS FORTS DU CAREME 2021

 

Chers parents,

En ces temps toujours compliqués… voici à suivre une proposition d’Eveil à la Foi, que vous pourrez vivre avec votre enfant pour chacun des temps forts du Carême.

Vous trouverez tout au long de ces dimanches et de la semaine Sainte, différentes rubriques :

  • « Pour moi en tant qu’adulte »,
  • « Avec mon enfant »,
  • « J’écoute la parole de Dieu »,
  • « Pour réfléchir »,
  • « Pour prier »,
  • « Activité en lien ». 

Si vous le souhaitez, vous pouvez réaliser avec votre enfant un chemin de Carême, avec du sable, des gravillons sur lequel vous pourrez ajouter les coloriages proposés, collés sur un carton tel un petit chevalet. Le chemin évoluera donc durant ces 40 jours.

Bon chemin de préparation vers Pâques, avec votre enfant !


Pour moi en tant qu'adulte

Le mot "Carême" vient d'un mot latin qui signifie "quarantième". Il désigne les 40 jours qui précèdent Pâques. Pendant le Carême, les chrétiens essaient de se rapprocher de Dieu. Ils sont invités à se tourner vers l'essentiel. C'est un temps de prière et de partage. 

Cette période rappelle les 40 jours que Jésus a passés au désert à prier et aussi les 40 ans que le peuple d'Israël a passés dans le désert avant d'arriver en Terre promise.

Le Carême est une traversée du désert, avant de célébrer la vie, la résurrection du Christ, à Pâques !

La veille d'entrer en Carême, nous fêtons Mardi Gras. Avant de commencer le Carême, les chrétiens avaient pris l'habitude de terminer tous les aliments gras. Ils finissaient la viande et faisaient des gâteaux avec les œufs. C'était aussi l'occasion de faire la fête (Carnaval) avant de vivre plus simplement pendant le Carême. La Mi-Carême permettait de consommer les œufs produits depuis le Mercredi des Cendres.

 

Mercredi des Cendres, 17 février 2021

Avec mon enfant

Le Carême commence. Jésus nous donne 3 conseils pour que notre cœur soit disponible pour accueillir Dieu. Partager, pour nous rapprocher des autres par des gestes solidaires. Prier, pour rencontrer Dieu et ouvrir notre cœur à ceux qui nous entourent. Jeûner, pour se débarrasser du superflu et s'ouvrir sur l'extérieur (Dieu, les autres, ma famille …).
Pendant la messe du Mercredi des Cendres, le prêtre trace une croix avec de la cendre sur notre front. La cendre nous rappelle nos fragilités et nos manques d'amour envers les autres. C'est ainsi que débute le chemin qui conduit à Pâques, fête où nous célébrons Jésus-Christ ressuscité.

J'écoute la parole de Dieu : Matthieu 6,1-6.16-18 (texte AELF)

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Ce que vous faites pour devenir des justes évitez de l’accomplir devant les hommes pour vous faire remarquer. Sinon, il n’y a pas de récompense pour vous auprès de votre Père qui est aux cieux. Ainsi, quand tu fais l’aumône*, ne fais pas sonner la trompette devant toi, comme les hypocrites qui se donnent en spectacle dans les synagogues et dans les rues, pour obtenir la gloire qui vient des hommes. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense. Mais toi, quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ignore ce que fait ta main droite, afin que ton aumône reste dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le rendra. Et quand vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites : ils aiment à se tenir debout dans les synagogues et aux carrefours pour bien se montrer aux hommes quand ils prient. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense. Mais toi, quand tu pries, retire-toi dans ta pièce la plus retirée, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le rendra. Et quand vous jeûnez, ne prenez pas un air abattu, comme les hypocrites : ils prennent une mine défaite pour bien montrer aux hommes qu’ils jeûnent. Amen, je vous le déclare : ceux-là ont reçu leur récompense. Mais toi, quand tu jeûnes, parfume-toi la tête et lave-toi le visage ; ainsi, ton jeûne ne sera pas connu des hommes, mais seulement de ton Père qui est présent au plus secret ; ton Père qui voit au plus secret te le rendra. »

[*Aumône: don fait à celui qui en a besoin, par exemple de l'argent, de l'aide ou de la nourriture. C'est le partage.]

Pour réfléchir

(Après les questions, les points de suspension … indiquent le temps de parole laissé à votre enfant. Dans les parenthèses, des exemples qui ne seront pas forcément les réponses de votre enfant, l’important c’est ce qu’exprimera votre enfant).

Jésus nous invite au partage, à la prière et au jeûne.

  • Et toi qu'as-tu envie de partager pendant le temps du carême ?...
  • Et toi pour qui veux-tu prier ?...
  • De quoi vas-tu te passer pendant le carême ?... (De friandises, de jeux vidéo …)

Pour prier

Avec mon enfant, je prépare un coin prière (Croix, icône, bougie que j'allume…) ou ensemble nous rejoignons le coin prière familial. Nous commençons par le signe de croix, le signe des chrétiens. 

Si on peut, on commence par écouter (et chanter) le chant « 40 jours, 40 nuits » de Jean-François Kieffer puis :

Seigneur,
quand je suis jaloux, mes amis s'éloignent,
quand je boude, mon sourire disparaît,
quand je suis égoïste, j'oublie les autres.

Seigneur,
aide moi à découvrir le bonheur de partager,
le bonheur de sourire,
le bonheur de servir.

Seigneur, viens changer mon cœur.

Je reste un peu en silence, en regardant la bougie allumée, signe de la présence de Jésus. Puis je trace sur moi un beau signe de croix.

Activité en lien : coloriage à télécharger

(Donnez à votre enfant uniquement le coloriage correspondant au Mercredi des Cendres, merci !)
Si vous faites avec votre enfant le chemin du Carême, collez le dessin colorié sur un carton et le mettre au début du chemin.

 

1er dimanche de Carême, 21 février 2021

 

Pour moi en tant qu'adulte

Du Mercredi des Cendres à Pâques, il y a plus de 40 jours, il y a 46 jours. En effet les 6 dimanches de Carême "ne comptent pas": le dimanche nous nous souvenons du jour de la résurrection de Jésus, c'est une fête! C'est vrai toute l'année. On ne fait pas Carême ces dimanches-là (bonbons et autres gourmandises sont autorisés, sans abuser ? !).

Avec mon enfant

Ce premier dimanche, Jésus, après 40 jours au désert, nous invite encore aujourd'hui à changer nos cœurs, à nous convertir, à dépasser nos peurs et nos doutes en mettant notre confiance en Dieu.

J'écoute la parole de Dieu : Marc 1,12-15 (texte AELF)

Jésus venait d’être baptisé. Aussitôt l’Esprit le pousse au désert et, dans le désert, il resta quarante jours, tenté par Satan. Il vivait parmi les bêtes sauvages, et les anges le servaient. Après l’arrestation de Jean, Jésus partit pour la Galilée proclamer l’Évangile de Dieu ; il disait : « Les temps sont accomplis : le règne de Dieu est tout proche. Convertissez-vous et croyez à l’Évangile. »

Pour réfléchir

(Après les questions, les points de suspension … indiquent le temps de parole laissé à votre enfant. Dans les parenthèses, des exemples qui ne seront pas forcément les réponses de votre enfant, l’important c’est ce qu’exprimera votre enfant).

Dans le désert, Jésus est mis à l'épreuve par le diable qui veut semer le trouble dans son cœur. Mais Jésus n'est pas tout seul. Il a reçu l'amour de Dieu son Père lors de son baptême. L'Esprit-Saint, la parole de Dieu et la prière nous rendent plus fort pour découvrir la puissance de l'amour de Dieu."Et toi, quand tu as envie de faire quelque chose de mal, comment résistes-tu ? …

  • Je sais que ce n'est pas bien alors j'essaie de ne pas le faire
  • Je pense à Jésus
  • Je repense aux conseils ou paroles de Maman ou Papa

Pour prier

Avec mon enfant, je prépare un coin prière (Croix, icône, bougie que j'allume…) ou ensemble nous rejoignons le coin prière familial. Nous commençons par le signe de croix, le signe des chrétiens. 

Si on peut, on commence par écouter (et chanter) le chant « 40 jours, 40 nuits » de Jean-François Kieffer puis :

C'est dur de partager. Jésus reste avec moi, je sais que tu m'aimes.

Quand je te prie, je me sens beaucoup plus fort pour aimer. Avec toi, j'ai confiance.

Je reste un peu en silence, en regardant la bougie allumée, signe de la présence de Jésus. Puis ensemble nous pouvons réciter la prière que Jésus nous a apprise: "Notre-Père qui es aux cieux …" Puis je trace sur moi un beau signe de croix.

Activité en lien : coloriage à télécharger

(Donnez à votre enfant uniquement le coloriage 1er dimanche de Carême, téléchargé en même temps que celui du mercredi des cendres.)
Si vous faites avec votre enfant le chemin du Carême, collez le dessin colorié sur un carton et le mettre sur le chemin.
 

2ème dimanche de Carême, 28 février 2021

Avec mon enfant

Quand Dieu nous parle et qu'il nous adresse des signes, nous avons parfois des difficultés à les comprendre. Nous les trouvons surprenants. Eh bien laissons-nous surprendre! 

J'écoute la parole de Dieu : Marc 9,2-10 (texte AELF)

En ce temps-là, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, et les emmena, eux seuls, à l’écart sur une haute montagne. Et il fut transfiguré devant eux. Ses vêtements devinrent resplendissants, d’une blancheur telle que personne sur terre ne peut obtenir une blancheur pareille. Élie leur apparut avec Moïse, et tous deux s’entretenaient avec Jésus. Pierre alors prend la parole et dit à Jésus : « Rabbi, il est bon que nous soyons ici ! Dressons donc trois tentes : une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. » De fait, Pierre ne savait que dire, tant leur frayeur était grande. Survint une nuée qui les couvrit de son ombre, et de la nuée une voix se fit entendre : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé : écoutez-le ! » Soudain, regardant tout autour, ils ne virent plus que Jésus seul avec eux. Ils descendirent de la montagne, et Jésus leur ordonna de ne raconter à personne ce qu’ils avaient vu, avant que le Fils de l’homme soit ressuscité d’entre les morts. Et ils restèrent fermement attachés à cette parole, tout en se demandant entre eux ce que voulait dire : « ressusciter d’entre les morts ».

[Transfiguré: quelqu'un est transfiguré quand sa figure est transformée, qu'elle a une beauté éclatante et inhabituelle. Elie et Moïse: 2 grands prophètes du peuple juif. Moïse a sauvé ce peuple de l'esclavage des Egyptiens. Elie les a aidés à rester fidèles à Dieu.  Rabbi: maître.  Nuée: c'est un nuage épais. Dans la Bible, Dieu parle souvent dans une nuée; il se fait connaitre sans se faire voir.]

Pour réfléchir

(Après les questions, les points de suspension … indiquent le temps de parole laissé à votre enfant. Dans les parenthèses, des exemples qui ne seront pas forcément les réponses de votre enfant, l’important c’est ce qu’exprimera votre enfant).

Souvent Jésus se met à l'écart pour prier seul mais cette fois-ci, Pierre, Jacques et Jean, ses disciples (ses amis) sont avec lui. Alors que Jésus prie, il devient tout rayonnant. Dieu le Père enveloppe entièrement de son amour Jésus son Fils et prononce une parole qui dit toute la confiance qu'il met en Jésus.

Peux-tu redire la parole que Dieu a dite au sujet de Jésus?... ("Celui-ci est mon Fils bien-aimé: écoutez-le!")
Et toi, quels mots papa ou maman te disent pour t'encourager?... ("Tu vas y arriver!" "N'aie pas peur, ça va aller!"…)" 

Pour prier

Avec mon enfant, je prépare un coin prière (Croix, icône, bougie que j'allume…) ou ensemble nous rejoignons le coin prière familial. Nous commençons par le signe de croix, le signe des chrétiens. 

Si on peut, on commence par écouter (et chanter) le chant « 40 jours, 40 nuits » de Jean-François Kieffer puis :

Dieu notre Père, tu as dit aux disciples: "Celui-ci est mon Fils bien aimé, écoutez-le!".

Seigneur, ouvre mon cœur et mes oreilles à ta Parole et aux besoins de ceux qui nous entourent.


Je reste un peu en silence, en regardant la bougie allumée, signe de la présence de Jésus. Puis ensemble, en nous donnant la main, nous pouvons réciter la prière que Jésus nous a apprise: "Notre-Père qui es aux cieux …" Puis je trace sur moi un beau signe de croix.

Activité en lien : coloriage à télécharger

(Donnez à votre enfant le coloriage du 2nd dimanche de Carême, téléchargé en même temps que celui du mercredi des cendres.)
Si vous faites avec votre enfant le chemin du Carême, collez le dessin colorié sur un carton et le mettre sur le chemin.

3ème dimanche de Carême, 7 mars 2021

Pour moi en tant qu'adulte

Dans le texte d'aujourd'hui, Jésus et les Juifs ne parlent pas du même Temple. Pour les Juifs, c'est la maison de Dieu, le signe que Dieu habite parmi son peuple. Pour Jésus, le vrai Temple, c'est lui-même car Dieu habite en Lui. Jésus dit aux Juifs qu'ils peuvent détruire le Temple, et qu'il le reconstruira en 3 jours. En fait, il annonce qu'il sera tué, et qu'il se relèvera de la mort 3 jours après. C'est l'annonce de la mort et de la résurrection de Jésus.

Avec mon enfant

A Jérusalem, le Temple était la maison de Dieu. Mais les hommes l'avaient tout encombré! Jésus doit redonner à Dieu sa place. 

J'écoute la parole de Dieu : Jean 2,13-25 (texte AELF) ou vidéo Théobule

Comme la Pâque juive était proche, Jésus monta à Jérusalem. Dans le Temple, il trouva installés les marchands de bœufs, de brebis et de colombes, et les changeurs. Il fit un fouet avec des cordes, et les chassa tous du Temple, ainsi que les brebis et les bœufs ; il jeta par terre la monnaie des changeurs, renversa leurs comptoirs, et dit aux marchands de colombes : « Enlevez cela d’ici. Cessez de faire de la maison de mon Père une maison de commerce. » Ses disciples se rappelèrent qu’il est écrit : L’amour de ta maison fera mon tourment. Des Juifs l’interpellèrent : « Quel signe peux-tu nous donner pour agir ainsi ? » Jésus leur répondit : « Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai. » Les Juifs lui répliquèrent : « Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce sanctuaire, et toi, en trois jours tu le relèverais ! » Mais lui parlait du sanctuaire de son corps. Aussi, quand il se réveilla d’entre les morts, ses disciples se rappelèrent qu’il avait dit cela ; ils crurent à l’Écriture et à la parole que Jésus avait dite. Pendant qu’il était à Jérusalem pour la fête de la Pâque, beaucoup crurent en son nom, à la vue des signes qu’il accomplissait. Jésus, lui, ne se fiait pas à eux, parce qu’il les connaissait tous et n’avait besoin d’aucun témoignage sur l’homme ; lui-même, en effet, connaissait ce qu’il y a dans l’homme.

[Pâque juive: grande fête juive. Pendant 7 jours, ils fêtent la libération de leurs ancêtres sortis d'Egypte. Temple: pour les Juifs c'est la maison de Dieu, le signe que Dieu habite parmi son peuple. On vient y rencontrer Dieu et le prier. Changeurs: ceux qui changeaient la monnaie des pèlerins contre la monnaie du Temple. Ecriture: ce sont les livres saints des juifs, que nous appelons l'Ancien Testament (ou Premier Testament).]

Pour réfléchir

(Après les questions, les points de suspension … indiquent le temps de parole laissé à votre enfant. Dans les parenthèses, des exemples qui ne seront pas forcément les réponses de votre enfant, l’important c’est ce qu’exprimera votre enfant).

Ce n'est pas souvent que Jésus se met en colère. Mais il ne peut pas accepter que l'on manque de respect au Temple, la maison de Dieu son Père. Ce n'est pas un endroit pour faire du commerce! Jésus doit redonner à Dieu sa place. 

  • Et toi, quelle place fais-tu au Seigneur? … Est-ce-que tu penses à lui le matin, dans la journée ou le soir? …
  • Peut-être que dans ta chambre tu as entassé des choses dont tu ne te sers pas ; et si tu faisais le tri? Qu'est-ce qui est le plus précieux pour toi? …

Pour prier

Avec mon enfant, je prépare un coin prière (Croix, icône, bougie que j'allume…) ou ensemble nous rejoignons le coin prière familial. Nous commençons par le signe de croix, le signe des chrétiens. Puis : 

C'est dur de partager. Jésus reste avec moi, je sais que tu m'aimes.

Quand je te prie, je me sens beaucoup plus fort pour aimer. Avec toi, j'ai confiance.

Je reste un peu en silence, en regardant la bougie allumée, signe de la présence de Jésus. Puis ensemble nous pouvons réciter la prière que Jésus nous a apprise: "Notre-Père qui es aux cieux …" Puis je trace sur moi un beau signe de croix.

Activité en lien : coloriage à télécharger

(Donnez à votre enfant le coloriage des « Marchands du Temple ».)
Si vous faites avec votre enfant le chemin du Carême, collez le dessin colorié sur un carton et le mettre sur le chemin.

4ème dimanche de Carême, 14 mars 2021

Pour moi en tant qu'adulte

Dieu nous a tant aimés qu'il a donné son Fils unique, Jésus Christ, pour nous sauver. Mais de quoi nous sauve-t-il? Nous sommes souvent prisonniers des ténèbres et du mal, de tout ce qui assombri nos actes, nos pensées et notre cœur. Par sa mort et sa résurrection, Jésus a vaincu le mal et montré que sa lumière est plus forte que les ténèbres, que nos péchés. Si nous décidons de croire en lui, nous lui faisons confiance. Nous acceptons de lui faire de la place car nous avons besoin du Seigneur pour guider notre vie.

Avec mon enfant

Chacun de nous compte pour Dieu. Dieu nous le montre en donnant à chacun son Fils, comme une lumière sur notre chemin.. 

J'écoute la parole de Dieu : Jean 3,14-21 (texte dans la "Bible des Familles", éditions le Sénevé)

De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l'homme soit élevé, afin que tout homme qui croit obtienne par lui la vie éternelle. Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique: ainsi tout homme qui croit en lui ne périra pas, mais il obtiendra la vie éternelle. Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé. Celui qui croit en Lui échappe au Jugement, celui qui ne veut pas croire est déjà jugé, parce qu'il n'a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. Et le Jugement le voici: quand la lumière est venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière parce que leurs œuvres étaient mauvaises. En effet, tout homme qui fait le mal déteste la lumière: il ne vient pas à la lumière, de peur que ses œuvres ne lui soient reprochées; mais celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses œuvres soient reconnues comme des œuvres de Dieu.

[ Serpent de bronze: il représente la guérison que Dieu seul donne. En référence à un texte de l'Ancien Testament (livre des Nombres 21,4-9) qui  raconte qu'au désert, des serpents attaquèrent les Hébreux. Alors Dieu ordonna à Moïse d'accrocher un serpent en métal sur un étendard. Ceux qui le regardaient guérissaient.]

Pour réfléchir

(Après les questions, les points de suspension … indiquent le temps de parole laissé à votre enfant. Dans les parenthèses, des exemples qui ne seront pas forcément les réponses de votre enfant, l’important c’est ce qu’exprimera votre enfant).

Jésus nous appelle à vivre avec lui une vie nouvelle, à laisser nos défauts pour choisir la lumière, la vie. 

  • Toi, dans ta vie, peut-être as-tu manqué de gentillesse avec ton frère, ta sœur, ton ami … (bagarre, dispute, colère, caprice …). Réfléchis à cela …

Sur une feuille dessine 3 ou 4 nuages dans lesquels Papa ou Maman écrit les méchancetés dont vous venez de parler.

  • Mais tu as sûrement fait de belles choses ou dit de belles paroles cette semaine. Réfléchis à cela

Sur ta feuille dessine un grand soleil avec beaucoup de rayons, dans lequel Papa ou Maman écrit les bonnes actions dont vous venez de parler. Regarde bien ton soleil, il illumine ton dessin avec tout ce que tu as fait de bien! Tu peux emporter ton dessin dans le coin prière.

Pour prier

Avec mon enfant, je prépare un coin prière (Croix, icône, bougie que j'allume…) ou ensemble nous rejoignons le coin prière familial. Nous commençons par le signe de croix, le signe des chrétiens. Puis : 

Seigneur Jésus, quand j'ai peur, quand j'ai mal, quand je suis triste, il fait nuit dans ma vie.

Eclaire mon chemin pour que je marche vers toi sans me perdre.

Sois la lumière qui me réchauffe le cœur!

Je reste un peu en silence, en regardant la bougie allumée, signe de la présence de Jésus. Puis ensemble nous pouvons réciter la prière que Jésus nous a apprise: "Notre-Père qui es aux cieux …" Puis je trace sur moi un beau signe de croix.

Activité en lien : coloriage à télécharger

(Donnez à votre enfant le coloriage des « Des 2 maisons ».)
Si vous faites avec votre enfant le chemin du Carême, collez le dessin colorié sur un carton et le mettre sur le chemin.

5ème dimanche de Carême, 21 mars 2021


Avec mon enfant

La fête de Pâques se rapproche. Nous allons fêter la victoire de Jésus sur la mort. La mort de Jésus, c'est à la fois un moment terrible et important. Terrible, car Jésus meurt pour de bon. Important, car sa mort amène la vie. Ecoutons aujourd'hui comment Jésus parle de sa propre mort.

J'écoute la parole de Dieu : Jean 12,20-33 (texte dans la "Bible des Familles", éditions le Sénevé)

Parmi les Grecs qui étaient montés à Jérusalem pour adorer Dieu durant la Pâque, quelques-uns abordèrent Philippe, qui était de Bethsaïde en Galilée. Ils lui firent cette demande: "Nous voudrions voir Jésus." Philippe va le dire à André; et tous deux vont le dire à Jésus. Alors Jésus leur déclare: "L'heure est venue pour le Fils de l'homme d'être glorifié. Amen, amen, je vous le dis: si le grain tombé en terre ne meurt pas, il reste seul; mais s'il meurt il donne beaucoup de fruit. Celui qui aime sa vie la perd; celui qui s'en détache en ce monde la garde pour la vie éternelle. Su quelqu'un veut me servir, qu'il me suive; et là où je suis, là aussi sera mon serviteur. Si quelqu'un me sert, mon Père l'honorera. Maintenant je suis bouleversé. Que puis-je dire? Dirai-je: Père, délivre-moi de cette heure? – Mais non! C'est pour cela que je suis parvenu à cette heure-ci! Père, glorifie ton nom!" Alors, du ciel vint une voix qui disait: "Je l'ai glorifié et je le glorifierai encore." En l'entendant, la foule qui se tenait là disait que c'était un coup de tonnerre; d'autres disaient: "C'est un ange qui lui a parlé." Mais Jésus leur répondit: "Ce n'est pas pour moi que cette voix s'est fait entendre, c'est pour vous. Voici maintenant que ce monde est jugé; voici maintenant que le prince de ce monde va être jeté dehors; et moi, quand j'aurai été élevé de terre, j'attirerai à moi tous les hommes." Il signifiait par-là de quel genre de mort il allait mourir. 

[Glorifié: être rempli de gloire. C'est Dieu le Père qui glorifie Jésus. Il reconnaît toute sa grandeur. Prince de ce monde: on l'appelle aussi Satan ou le Diable; c'est la puissance du mal qui semble dominer le monde.]

Pour réfléchir

(Après les questions, les points de suspension … indiquent le temps de parole laissé à votre enfant.)

Dieu veut sauver tous les hommes. Pour cela, il faut que Jésus offre sa vie. C'est le plus grand sacrifice possible, la chose la plus difficile à faire qui est la preuve du plus grand amour possible. Mais la mort de Jésus n'est pas une fin. Tout comme le grain de blé qui meurt donne beaucoup de fruit, la mort de Jésus apporte la vie au monde. C'est le cadeau de Dieu pour les hommes. Comme un ami qui veut notre bonheur, Jésus nous montre le chemin à suivre, il nous attire à lui. En toute confiance, cherchons à lui ressembler!

  • Toi aussi tu peux "rendre gloire à Dieu", pour cela regarde autour de toi et dis tout ce qui te paraît beau et bon. Ce sera le signe de la présence et de l'amour de Dieu parmi nous…
  • Et toi cette semaine, que vas-tu faire pour suivre Jésus? … De quelle façon vas-tu porter du fruit (quel effort vas-tu faire) ? …

Sur ta feuille dessine un grand soleil avec beaucoup de rayons, dans lequel Papa ou Maman écrit les bonnes actions dont vous venez de parler. Regarde bien ton soleil, il illumine ton dessin avec tout ce que tu as fait de bien! Tu peux emporter ton dessin dans le coin prière.

Pour prier

Avec mon enfant, je prépare un coin prière (Croix, icône, bougie que j'allume…) ou ensemble nous rejoignons le coin prière familial. Nous commençons par le signe de croix, le signe des chrétiens. Puis : 

Seigneur, tu nous dis: "Si quelqu'un veut me servir, qu'il me suive." 

Que ta Parole, Seigneur, produise en nos cœurs beaucoup de fruit et que nous sachions aimer et servir ceux qui nous entourent.

Depuis mon baptême, Seigneur, tu as mis dans mon cœur la petite graine de la foi. Fais-la pousser, fais la grandir jusqu'au ciel comme un bel épi de blé!

Je reste un peu en silence, en regardant la bougie allumée, signe de la présence de Jésus. Puis ensemble nous pouvons réciter la prière que Jésus nous a apprise: "Notre-Père qui es aux cieux …" Puis je trace sur moi un beau signe de croix.

Activité en lien : coloriage à télécharger

(Donnez à votre enfant le coloriage « Du grain de blé»)

Si vous avez quelques graines (de blé ou autres) vous pouvez les déposer au pied du dessin sur le chemin.

Si vous faites avec votre enfant le chemin du Carême, collez le dessin colorié sur un carton et le mettre sur le chemin.