Aller au menuAller au contenu

AccueilActualitésLe Jour du Seigneur aux couleurs de l'été

Archives

Le Jour du Seigneur aux couleurs de l'été

Cet été, Le Jour du Seigneur propose une collection inédite de neuf documentaires de création, intitulée "D'arts et de foi" et programme la 3e et dernière saison de "Sacristie !"

"D’Arts et de foi"

La collection de l’été, sur France 2, chaque dimanche de 10h30 à 11h, du 30 juin au 25 août

"Cet été, les documentaires du Jour du Seigneur vont interroger l’élan et les ressorts intérieurs de plusieurs de nos artistes contemporains, à travers une collection de dix documentaires intitulée « D’Arts et de foi ». Peintre, plasticienne, compositeur, comédiens, sculpteur, architecte, chanteurs… Si les films questionneront la foi comme force créatrice et source d’inspiration artistique, ils proposeront d’abord à nos téléspectateurs l’expérience de rencontres intimes avec des artistes et avec leur(s) œuvre(s) : le comédien Michel Serrault, le compositeur Thierry Machuel, la plasticienne Marjolaine Salvador Morel ou encore l’architecte Jean-Marie Duthilleul (architecte de la chapelle St-Martin, à Tours)…"

Elodie Buzuel, responsable de l’unité de programme Le Jour du Seigneur

Sacristie !

Troisième et dernière saison - Diffusion chaque dimanche du 30 juin au 1er septembre, à 11h50 sur France 2

"Dans cette saison, le père Moreau et ses  acolytes du conseil paroissial continuent d’affronter le quotidien d’une paroisse secouée par l’évolution de la société. Le Père Moreau doit à présent gérer trois paroisses, ce qui n’est pas sans poser quelques difficultés. Mais un nouvel évènement vient bousculer son quotidien : la paroisse Saint-Marcel est choisie pour une messe télévisée. En apparaissant aux yeux du grand public, le passé du Père Moreau ressurgit avec une reprise de contact avec sa famille. C’est le moment de régler ses comptes avec son frère et son père qui n’ont jamais compris sa vocation, mais aussi de renouer avec son père qui se trouve en fin de vie."

Une fiction de Eric Pailler et de Sébastien Lerigoleur