Aller au menuAller au contenu

Pour les défunts

Prier pour un défunt, c'est demander à Dieu, qu'il puisse vivre la plénitude de la joie du ciel.

L'offrande de messe

A quoi sert l'offrande de messe ?

La messe n'a pas de prix. Mais dès les origines, les fidèles ont voulu participer à l'eucharistie par des offrandes en nature ou en espèces. Il est donc de tradition que la personne qui demande une messe s'associe plus spécialement à la célébration en donnant au prêtre une offrande. Celle-ci contribue directement à la vie matérielle du prêtre.

Que veut dire : offrir une messe ?

Cette expression signifie qu'une messe peut être célébrée pour une intention particulière et pas seulement pour les fidèles rassemblés autour du prêtre.

A qui et à quelles occasions peut-on offrir une messe ?

Il est possible de célébrer une messe aussi bien pour quelqu'un de vivant que pour quelqu'un de décédé. A travers elle, on peut également remercier Dieu d'une grâce ou d'un évènement heureux (mariage, naissance, prière exaucée...). On peut aussi demander une aide pour des proches qui vivent des moments difficiles (maladie, deuil, chômage, difficultés sentimentales...) ou pour soi-même.

A quelle date ?

Le fidèle peut préciser la date à laquelle il souhaite que la messe soit célébrée afin de s'y unir par sa présence et sa prière.

Quel est le montant de l'offrande ?

Pour une messe, l'Assemblée des évêques de France propose la somme de 17 €. Cette somme ne doit, toutefois, pas être un obstacle pour les personnes les plus démunies.

Pour une neuvaine (célébration d'une messe, chaque jour, pendant 9 jours consécutifs), il est proposé 170 € et 500 € pour un trentain (célébration, chaque jour, d'une messe pendant 30 jours consécutifs).