Aller au menuAller au contenu

AccueilQui est Jésus ?

Qui est Jésus ?

Les chrétiens portent le nom du Christ, car ils essaient de suivre son chemin, de vivre de sa vie. Le mot "Christ" est un qualificatif donné à ce Jésus de Nazareth reconnu comme venant de Dieu, comme étant l'envoyé de Dieu. Ce n'est qu'après sa mort et l'expérience de sa présence ressuscité et ressuscitante que Jésus sera confessé Christ et Seigneur.

Au départ des hommes l'ont rencontré sur les routes de Galilée puis de Judée et ont fait le choix de le suivre. Ils reconnaissaient en lui un prophète puissant en actes et en paroles. Ce Jésus redonnait Vie à ceux qui croisaient son chemin. Il restaurait chacun dans sa dignité et relativisait l'absolu de la Loi juive en affirmant que le sabbat est fait pour l'homme et non l'homme pour le sabbat.

Petit à petit les attitudes de Jésus ont déstabilisé ses interlocuteurs institutionnels. Il parlait avec une autorité qui étonnait et osait même appelait Dieu son "Père". Il semble même avoir cherché la confrontation en décidant d'aller à Jérusalem et même dans l'enceinte du Temple. Par des signes, il a donné sens à son engagement et même à sa mort, vécue comme chemin de salut, comme Pâque.

Sa mort sur une croix (comme un brigand) aux portes de Jérusalem a pu paraître comme une condamnation. Mais ses disciples (a commencer par une femme : Marie-Madeleine) ont fait l'expérience bouleversante de sa "résurrection". Il était de nouveau présent au milieu d'eux et leur donnait pouvoir de poursuivre la mission dans la force de l'Esprit. Le christianisme est né de cette dynamique spirituelle qui conduit des hommes, écrasés de peur, à engager leur existence dans un témoignage jusqu'au martyre.

Si l'existence de l'homme Jésus et sa mort sur une croix sont des vérités historiques ; la reconnaissance de sa divinité, de sa résurrection et de son action dans nos vies sont des actes de foi qui appellent la liberté. Les quatre Évangiles sont des expressions de foi qui invitent à la conversion. À travers des récits et dans quelques discours, ils nourrissent la foi et portent une force qui conduit ceux qui les méditent à les accueillir comme "Parole de Dieu" et donc invitation à la relation et à l'engagement d'une vie.

Père Jean-Marie ONFRAY, délégué de l'archevêque au monde de la culture

Vers le haut

POUR EN SAVOIR PLUS

Un site : http://jesus.catholique.fr